2018/01/12 16:28 KST

Article View Option

L'interdiction des échanges de crypto-monnaies nécessite plus de consultations, estime le ministre des Finances

Le vice-Premier ministre de l'Economie et le ministre de la Stratégie et des Finances Kim Dong-yeon dirige une réunion sur la croissance innovatrice le vendredi 12 janvier 2018 au complexe gouvernemental à Sejong.
Le vice-Premier ministre de l'Economie et le ministre de la Stratégie et des Finances Kim Dong-yeon dirige une réunion sur la croissance innovatrice le vendredi 12 janvier 2018 au complexe gouvernemental à Sejong.

SEJONG, 12 jan. (Yonhap) -- Le vice-Premier ministre de l'Economie et le ministre de la Stratégie et des Finances Kim Dong-yeon a déclaré ce vendredi que les ministres concernés devaient tenir plus de consultations sur le plan du ministère de la Justice d'interdire les échanges de crypto-monnaies, même si le gouvernement continuera à prendre des actions contre les investissements spéculatifs dans les monnaies virtuelles.

Les remarques de Kim sont intervenues un jour après que le ministre de la Justice Park Sang-ki a dit à des journalistes que le ministère se prépare à un projet de loi pour interdire les échanges de crypto-monnaies.

«La question d’arrêter les échanges (de crypto-monnaies), abordée par le ministre de la Justice hier, est une proposition du ministère de la Justice et des consultations sont nécessaires entre les ministères», a indiqué Kim.

Les autorités financières ont renforcé la surveillance sur les échanges de crypto-monnaies et ont averti qu'une bulle spéculative pourrait éclater.

Les crypto-monnaies, telles que le bitcoin, ont gagné rapidement en popularité au cours des dernières années. La Corée du Sud est un des endroits où le bitcoin est le plus échangé au monde, avec environ deux millions de personnes concernées.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)