2017/10/11 16:06 KST

Article View Option

Moon promet un «bac à sable réglementaire» pour les industries innovantes

Le président Moon Jae-in lors de la réunion inaugurale du Comité sur la 4e révolution industrielle au S-Plex Center à Séoul, le mercredi 11 octobre 2017.
Président Moon

Le président Moon Jae-in lors de la réunion inaugurale du Comité sur la 4e révolution industrielle au S-Plex Center à Séoul, le mercredi 11 octobre 2017.

SEOUL, 11 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in s’est engagé ce mercredi à introduire le mécanisme du «bac à sable réglementaire» (regulatory sandbox) pour les nouvelles industries afin que les entreprises puissent tester librement leurs idées innovatrices et des produits et services sans la contrainte de régulations.

Moon a fait cette promesse lors de la première réunion, au S-Plex Center à Séoul, du comité présidentiel sur la 4e révolution industrielle qui a été établie pour soutenir les idées créatives et les produits de demain qui reposeront sur les technologies de l’information et l’intelligence artificielle.

«Nous allons créer un écosystème innovant où les start-up prospéreront et les nouvelles industries seront créées», a dit le chef de l’Etat. «Nous introduirons un bac à sable réglementaire pour que les sociétés des nouvelles industries puissent mener librement leurs activités pendant une période spécifique.»

Le principe du bac à sable réglementaire consiste à doter des firmes d'un cadre réglementaire spécifique suffisamment souple pour leur permettre d'expérimenter de manière concrète des produits et services innovants, mais sur une base de clientèle limitée.

Moon a par ailleurs annoncé un accroissement des investissements dans les secteurs de l’intelligence artificielle, de l’Internet des objets et du big data ainsi qu’une amélioration du système de régulation. Il a précisé que ce sont les voitures autonomes, les usines intelligentes et les drones qui bénéficieront d’aides du gouvernement car ils mèneront la 4e révolution industrielle.

Le président a ajouté que l’accent serait également mis sur la formation, notamment pour les logiciels informatiques. «L’économie centrée sur l’humain que le nouveau gouvernement cherche à mettre en place est une économie où les politiques économiques sont centrées sur les gens et les ménages. Les fruits de la croissance seront partagés par tout le monde», a-t-il poursuivi, en rappelant que la croissance innovante constitue l’un des trois piliers de l’économie centrée sur l’humain.

«Notre objectif est de construire une économie dynamique où les start-up innovatrices et les nouvelles industries sont créées. [...] Le lancement du Comité sur la 4e révolution industrielle marquera le point de départ de la feuille de route pour une croissance innovante et de nouveaux moteurs de croissance.»

Pour Moon, l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) de la Corée du Sud figure parmi les meilleures au monde mais est en train de perdre un peu de son lustre. Il a insisté sur le fait que le pays devait pleinement tirer profit de l’intelligence artificielle et des TIC afin de faire un nouveau bond en avant.

xb@yna.co.kr

(FIN)