2017/09/12 11:08 KST

Article View Option

La participation des jeunes sud-coréens dans la vie active parmi les plus faibles de l’OCDE

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- La participation des jeunes dans la vie active est en Corée du Sud l’une des plus faibles parmi les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) alors que celle des personnes âgées est presque la plus forte, ont révélé ce mardi des chiffres de l’organisme basée à Paris.

Selon l’OCDE, le taux de participation des jeunes âgés de 25 à 29 ans était dans le pays de 76,7% en 2016, plaçant la Corée du Sud au 31e rang parmi les 35 nations membres. La population active rassemble les personnes âgées de 15 ans ou plus ayant un emploi ou en recherchant un.

La moyenne de l’OCDE pour les jeunes de la tranche d’âge en question était de 80,5%. La Suisse avait le taux le plus élevé (90,9%), juste devant l’Islande (90,1%) et le Japon (88%). Pour les personnes de 30-34 ans, la Corée du Sud affichait 77,7% (32e) alors que la moyenne se situait à 82%.

(Photo d'archives Yonhap)
Des jeunes à un salon de l'emploi

(Photo d'archives Yonhap)

En revanche, la participation des seniors (plus de 65 ans) dans la vie active était de 31,5%, le deuxième plus haut niveau après celui de l’Islande (40,6%). Ce chiffre est plus de deux fois supérieur à la moyenne de 14,5% de l’OCDE.

Des observateurs attribuent la faible présence des jeunes sud-coréens dans la vie professionnelle à leurs difficultés pour entrer dans le monde du travail à cause de la conjoncture économique. En juillet, le taux de chômage des jeunes de 15 à 29 ans s’est fixé à 9,3% après avoir culminé à 10,5% en juin.

Concernant les personnes âgées, beaucoup sont contraints à poursuivre une activité rémunérée après leur retraite du fait du système de retraite encore fragile du pays, ont ajouté les experts.

xb@yna.co.kr

(FIN)