2017/07/14 16:20 KST

Article View Option

Séoul lance une enquête sur l’éventualité de fraude aux émissions de gaz chez Mercedes

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- Suite à l’apparition de soupçons de truquage concernant les émissions de gaz polluants de moteurs diesel de la marque Mercedes-Benz dans des médias allemands, le ministère sud-coréen de l’Environnement a lancé une enquête pour vérifier s’il y a eu des falsifications pour des véhicules de cette marque allemande importés dans le pays.

«Il a été constaté que 40 modèles importés de la marque allemande Mercedes-Benz sont soupçonnés d’avoir un dispositif de falsification des émissions», «actuellement, nous sommes dans la phase de comptage du nombre de véhicules importés de la marque allemande», a indiqué le ministère de l’Environnement.

D’après les médias en Allemagne, plus de 1 million de voitures du groupe Daimler, la maison-mère de Mercedes-Benz, possédant un dispositif de falsification des émissions ont été écoulées sur le marché européen et ailleurs.

Un officiel du ministère de l’Environnement a détaillé que «les deux moteurs soupçonnés d’avoir un dispositif falsificateur sont les OM643 et OM651», «48 modèles ont été introduits sur le marché local», «il est primordial de déterminer s’il y a un dispositif de falsification des émissions».

Les autorités environnementales de Séoul engageront des poursuites judiciaires en cas de détection de cas frauduleux contre Mercedes-Benz. Un officiel de Mercedes-Benz Korea a noté que «des enquêtes ont été lancées il y a deux mois en Allemagne», «nous coopérerons activement avec les enquêteurs».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)