2017/07/14 15:17 KST

Article View Option

Trump : les renégociations sur l'ALE «horrible» avec la Corée ont déjà commencé

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré que l'accord de libre-échange (ALE) avec la Corée du Sud est «horrible», en ajoutant que les deux côtés ont déjà commencé les renégociations en vue de le modifier, a montré ce vendredi une transcription d’une rencontre récente avec des journalistes.

Trump a fait ces remarques officieusement durant une conversation mercredi avec des journalistes dans un avion à destination de la France pour un sommet avec le président français Emmanuel Macron, mais elles ont été dévoilées plus tard par la Maison-Blanche.

«Quelqu’un m’a demandé, quelles cartes avez-vous ? J'ai dit, c'est très simple, le commerce. Nous sommes absolument dévastés par les mauvais accords commerciaux. Notre pire accord, c’est avec la Chine», a-t-il dit.

«Nous avons un mauvais accord avec la Corée du Sud. Nous avons juste commencé des négociations avec la Corée du Sud. La Corée du Sud, nous la protégeons, mais nous perdons 40 milliards de dollars par an avec la Corée du Sud dans le commerce», a-t-il ajouté. «C'est un accord horrible. Alors nous commençons, nous avons commencé hier, les renégociations sur l'accord avec la Corée du Sud. Nous devons le faire.»

Séoul et Washington ont commencé à appliquer leur accord de libre-échange (ALE KORUS) en 2012, pour supprimer ou baisser les barrières commerciales. La Corée du Sud perçoit l'accord comme mutuellement bénéfique car il aide à étendre le commerce et les échanges bilatéraux dans divers secteurs.

Trump, cependant, critique les ALE, incluant celui avec la Corée du Sud, en disant qu'ils détruisent des emplois aux Etats-Unis. Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a officiellement notifié ce mercredi à la Corée du Sud que les Etats-Unis souhaitent commencer le processus de révision de l'ALE KORUS.

«Quand l'accord a été négocié, les attentes avaient été grandes, selon lesquelles les deux économies pourraient réaliser des gains significatifs», a indiqué le représentant au commerce Robert Lighthizer dans une lettre envoyée au ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

«Cependant, notre déficit avec la Corée du Sud a augmenté et le déficit de notre balance des biens a doublé depuis l'entrée en vigueur de l'accord. Il est crucial que nous réalisions de vrais progrès pour promouvoir une relation commerciale juste et plus équilibrée», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)