SNS Share
Article View Option

2017/05/18 18:04 KST

Le chef de la FTC va s'intéresser à 4 des principaux conglomérats

SEOUL, 18 mai (Yonhap) -- Le président de la Commission de la concurrence (FTC) Kim Sang-jo a fait savoir ce jeudi qu'il va examiner minutieusement quatre des principaux conglomérats du pays dans le but d'instaurer une compétition plus équitable en Corée du Sud.

«Je vais évaluer de manière plus exhaustive les quatre grands groupes», a déclaré Kim Sang-jo, qui est aussi professeur d'économie à l'université Hansung, au cours d'une conférence de presse.

Les quatre grands groupes sont Samsung, Hyundai Motor, SK et LG, qui possèdent à eux seuls deux tiers des actifs détenus par les 30 plus grandes entreprises du pays.

Kim a aussi conseillé aux conglomérats familiaux, appelés «chaebol» en coréen, de ne pas «enfreindre les lois» et leur a demandé de remplir les attentes du marché en ce qui concerne les pratiques commerciales et la gouvernance d'entreprise.

Ce détracteur notoire des chaebol a dit ne pas avoir l'intention de nuire ou de démanteler les conglomérats, mais de les pousser à devenir des atouts pour l'économie sud-coréenne. «Ce qui compte est de créer des emplois en rétablissant une compétition équitable sur le marché», a-t-il déclaré.

Les chaebol ont joué un grand rôle pour transformer la Corée en une puissance économique après les ravages de la guerre de Corée. Le pays a toutefois parfois tenté de freiner la domination qu'ils exercent sur l'économie.

Le groupe Samsung, qui possède Samsung Electronics Co., est le premier conglomérat du pays. Le groupe Hyundai Motor possède Hyundai Motor Co. et Kia Motors Corp. Les deux constructeurs possédaient une part de marché combinée de 67,6% en avril.

A propos d'une éventuelle interdiction des prises de participation croisées, Kim a indiqué qu'il ne s'agit pas d'une priorité car la pratique a fortement diminué ces dernières années. Cette pratique, qui permet aux familles des chaebol de contrôler le groupe entier avec de petites participations était courante en Corée du Sud. Kim a jouté que Hyundai Motor est le seul conglomérat où les prises de participation croisées jouent un rôle important dans le transfert du pouvoir au sein de la famille qui contrôle l'entreprise.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)