SNS Share
Article View Option

2017/04/20 14:09 KST

Les Chinois se rabattent sur Internet pour acheter des produits sud-coréens

SEOUL, 20 avr. (Yonhap) -- Les achats directs en ligne de produits sud-coréens par les clients chinois n'ont pas diminué malgré les représailles économiques de Pékin contre Séoul suite à la décision de Séoul de déployer le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense).

Selon le bureau à Pékin de l'Agence coréenne de promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA) , les produits sud-coréens ont représenté 13,6% des achats directs à l’étranger sur Tmall, le plus grand site Internet de shopping chinois. Les produits sud-coréens ont occupé la troisième place, derrière ceux du Japon (19,3%) et des Etats-Unis (18,3%).

La Chine a décidé de limiter les importations en provenance de la Corée du Sud alors qu'un conflit est apparu suite à la décision de Séoul d'accueillir une batterie THAAD sur son sol. Le gouvernement chinois n’impose pas de réglementations douanières sur les biens achetés directement à l’étranger à travers les sites Internet, mais il y a une possibilité que cela change l'année prochaine, selon des officiels de la KOTRA.

Les produits de beauté, les compléments alimentaires et les produits pour femmes sont les articles les plus demandés, ont montré les données. Les clients chinois préfèrent les produits de soin de la peau et pour bébés du Japon. Pour les produits de santé et de nutrition, le lait pour nourrissons, les biscuits et les sacs, ils se tournent vers les Etats-Unis.

Le nombre de Chinois qui ont fait des achats directs a atteint 41 millions l'année dernière, en hausse de 78,3% par rapport à l'année précédente. Le volume du marché a progressé de 85,6% à 219,8 milliards de yuans (31,97 milliards de dollars).

Les autorités chinoises ont renforcé les inspections sur le shopping en ligne. Elles ont établi un centre de contrôle de la qualité à la fin de l'année dernière pour les biens achetés de cette manière et le gouvernement devrait annoncer bientôt des mesures spécifiques pour les appliquer dès l'année prochaine.

«Les bénéfices de la politique chinoise pour les achats directs à l'étranger devraient diminuer, tandis que le contrôle sur la gestion de la qualité devrait être renforcé», a dit la KOTRA. «Les entreprises sud-coréennes ont besoin de bien se préparer à ces mesures.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)