SNS Share
Article View Option

2017/04/19 14:05 KST

SK hynix s'associe à Bain Capital pour le rachat de Toshiba

SEOUL, 19 avr. (Yonhap) -- Le fabricant de puces mémoire SK hynix Inc. s'est associé à Bain Capital, firme américaine de gestion d'actifs et de services financiers, pour racheter la division puces mémoire du géant des technologies japonais Toshiba Corp., ont déclaré ce mercredi des sources du marché.

SK hynix a formé un consortium avec Bain Capital pour faire une offre en vue de racheter la division semi-conducteurs flash NAND de la société nippone, ce qui pourrait faire de la société sud-coréenne le deuxième plus grand fabricant de mémoires flash NAND au monde si le contrat est signé.

Cependant, SK hynix n’a pas voulu confirmer si la société a établi ou non un consortium avec Bain Capital. Il est estimé que l’entreprise sud-coréenne a proposé 2.000 milliards de yens (18,4 milliards de dollars) pour le contrat, tandis que des médias japonais ont rapporté que le taïwanais Hon Hai Precision Industry Co. a proposé 3.000 milliards de yens.

Plus tôt ce mois-ci, le patron du groupe SK, Chey Tae-won, avait exprimé une forte volonté de racheter l'activité semi-conducteurs de Toshiba.

«La soumission de Toshiba n'est pas une force contraignante. Par conséquent, le prix n'est pas significatif», avait indiqué Chey. Toshiba projette de vendre la totalité de son activité puces mémoire alors que la société japonaise souffre d'une dépréciation de plusieurs milliards de dollars à cause de son activité énergie nucléaire aux Etats-Unis.

A l’origine, l'entreprise japonaise avait seulement fait part de son intention de revendre environ 20% de son activité semi-conducteurs.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)