SNS Share
Article View Option

2014/08/26 11:33 KST

(LEAD) Le ministre des Finances demande le passage des projets de loi sur la relance de l’économie

Le ministre de la Stratégie et des Finances, Choi Kyung-hwan (au centre)Le ministre de la Stratégie et des Finances, Choi Kyung-hwan (au centre)

SEOUL, 26 août (Yonhap) -- Le ministre des Finances, Choi Kyung-hwan, a appelé ce mardi les députés à mettre fin à l’impasse parlementaire et passer «rapidement» les grands projets de loi liés à l’économie pour aider le gouvernement à relancer la machine économique.

«Le pouls de notre économie est en train de s’affaiblir», a insisté Choi dans un communiqué. «Si ces projets de loi concernant la vie du peuple ne passent pas durant la session (de cette semaine) et si nous ne réussissons pas à ranimer les braises du redressement économique, alors l’économie pourrait dérailler et faire face à des difficultés.»

Depuis plusieurs mois maintenant, des projets de loi clés visant à stimuler l’économie coréenne sont bloqués à l’Assemblée nationale à cause notamment d’un conflit entre les deux principales formations politiques du pays, le Parti Saenuri et l’Alliance de la nouvelle politique pour la démocratie (ANPD), sur un autre projet de loi destiné à éclaircir les circonstances du naufrage du Sewol en avril.

Après avoir accédé à son poste de ministre à la mi-juillet, Choi et son équipe ont annoncé une série de mesures pour éviter que l’économie nationale ne tombe dans une longue période de croissance faible du fait d’incertitudes dans le pays et à l’étranger.

Les mesures comprenaient un soutien budgétaire de plus de 40.000 milliards de wons, une révision des codes fiscaux et des dérégulations pour inciter les investissements des entreprises et améliorer les revenus des ménages.

Cependant, la plupart de ces mesures nécessitent des examens juridiques avant de pouvoir être appliquées. Selon des observateurs, la division au sein du Parlement est devenue un «facteur de risque» majeur pour les politiques économiques du gouvernement.

Après avoir cité un par un les projets de loi urgents, Choi a souligné qu’il ne devait pas avoir de factions politiques pour pouvoir mettre en place des mesures économiques fortes en vue de soutenir le peuple. Il a pressé les parlementaires de former un front uni pour relever les défis auxquels est confrontée l’économie du pays.

«Les députés des partis au pouvoir et d’opposition, les ouvriers, les employés, le secteur privé et le gouvernement sont tous des acteurs qui doivent courir sur le terrain. Personne ne doit rester sur la touche et parler de sa vision personnelle», a poursuivi le ministre.

«Le gouvernement remplira aussi son rôle. Nous exhortons les députés à résoudre la question du Sewol à travers des négociations politiques et les appelons à montrer leur leadership en séparant les projets de loi qui ne sont pas liés à l’enquête sur le ferry et en les passant rapidement.»

xb@yna.co.kr

(FIN)