SNS Share
Article View Option

2012/08/21 15:04 KST

La dette extérieure de la Corée du Sud a atteint un sommet au T2

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- La dette extérieure de la Corée du Sud a affiché un niveau record au deuxième trimestre de cette année en raison notamment de la forte augmentation des dettes à court terme contractées en dehors des frontières nationales par les filiales locales des banques étrangères, a signalé aujourd’hui la Banque de Corée (BOK).

  
A la fin du mois de juin, la dette extérieure du pays s’est élevée à 418,6 milliards de dollars, marquant une hausse de 6,1 milliards de dollars par rapport à trois mois plus tôt, a souligné la banque centrale.

  
La dette étrangère de la Corée a donc augmenté pour le troisième trimestre consécutif et avait dépassé la barre des 400 millions de dollars pour la première fois au premier trimestre.

  
«Les filiales locales des banques étrangères ont accru leurs emprunts à l’étranger au cours du dernier trimestre, faisant augmenter la dette extérieure de la Corée», a analysé Kim Kyung-hak, à la tête de l’équipe en charge des positions d’investissement à l’étranger à la BOK.

  
«Les étrangers ont acheté plus d’obligations de stabilisation avec en partie l’argent gagné avec les bons du Trésor à long terme», a ajouté Kim.

  
Les chiffres du deuxième trimestre peuvent être perçus comme préoccupants d’autant plus que la dette étrangère à court terme a progressé plus rapidement que celle à long terme, reflétant une détérioration de la qualité de la dette.

  
La dette extérieure à court terme a gonflé de 5,6 milliards de dollars en glissement trimestriel à 141,4 milliards de dollars, a détaillé le responsable de la BOK. Cette hausse est la plus importante qui a été enregistrée sur un trimestre après celle de 13,8 milliards de dollars notée au premier trimestre de 2011.

  Un responsable de la BOK lors d`un point de presse
xb@yna.co.kr
(FIN)