> Economie
2012/06/27 13:47 KST
Le nombre de jours de travail perdus affiche le plus haut niveau en quatre ans


SEOUL, 27 juin (Yonhap) -- Le nombre de jours de travail perdus suite à des conflits entre syndicats et patronat a affiché le plus haut niveau en quatre ans cette année, a fait savoir ce mercredi le ministère de l'Emploi et du Travail.

  
Un total de 224.000 jours de travail a été perdu durant la première moitié de cette année, en hausse de 38% par rapport à la même période de l'année dernière, alors que plus de travailleurs ont participé à des grèves, selon le ministère. Le dernier chiffre marque le plus haut niveau depuis les six premiers mois de 2008, période où le nombre de jours de travail perdus a atteint 264.000. Des ouvriers du BTP de la région de Gwangju se sont rassemblés ce mercredi pour une grève générale
Seulement 65 cas de grève ont été rapportés pour l'année 2011, le plus bas niveau depuis 1987. Un total de 429.000 jours de travail ont été perdus durant les grèves de l'année dernière, également le plus bas niveau depuis 1996, a déclaré le ministère.

  
La perte de jours de travail durant la première moitié de l'année 2008 a atteint 264.000. En 2009, elle a atteint 146.000, en 2010 179.000 et 183.000 l'année dernière. L'augmentation du nombre de jours de travail perdus cette année s’explique principalement par les grèves des grands médias.

  
Un officiel du ministère a indiqué que si on exclut ces médias, le nombre des conflits entre les syndicats et le patronat et la perte de jours de travail représentent seulement la moitié de ceux enregistrés durant la même période de l'année dernière.

  
Les inquiétudes sur les relations détériorées entre les syndicats et le patronat sont en train d'augmenter, a fait savoir l'officiel. «Le gouvernement fera tous ses efforts pour les aider à résoudre leurs problèmes volontairement mais demandera également à ce que les responsabilités soient prises pour les actes illégaux.»

rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)