Mission d’intérêt général

Mission d’intérêt général

Défense de la souveraineté informationnelle de la République de Corée

L’agence de presse Yonhap est à l’avant-garde de la défense de la souveraineté en matière d’informations en couvrant et en rapportant des évènements se produisant sur la péninsule coréenne et dans le monde avec une perspective coréenne. Grâce aux questions tenaces de son correspondant à Washington, Yonhap a pu recueillir par exemple des propos du président américain Barack Obama sur les victimes coréennes du bombardement atomique à Hiroshima, au Japon. A l’occasion du 70e anniversaire de la libération de la Corée de l’occupation coloniale japonaise, Yonhap a retracé le parcours de résistants qui se sont battus pour l’indépendance de la Corée à Pékin. Yonhap a aussi été le premier à rapporter l’usage simultané des appellations «mer de l’Est» et «mer du Japon» dans «Le grand atlas géographique Le Monde» pour désigner les eaux situées entre la péninsule coréenne et l’archipel nippon et l’inclusion de la Corée du Sud dans la liste des Etats membres de la coalition contre l’Etat islamique.

L’agence de presse Yonhap distribue ses contenus à pas moins de 900 clients dans le pays. Elle en fournit aussi à 83 agences de presse de 70 pays avec lesquelles elle a signé des accords d’échange d’informations.

En tant qu’agence de presse représentative du pays, Yonhap s’est donné pour mission de promouvoir la Corée à travers le monde et de contribuer au rayonnement du pays.

Diffusion dans le monde entier d’informations sur la péninsule coréenne en six langues étrangères

L’agence de presse Yonhap fournit des informations sur la péninsule coréenne en six langues étrangères : anglais, chinois, japonais, français, espagnol et arabe. Son service d’information en langues étrangères est devenu aujourd’hui une «fenêtre sur la Corée» à travers laquelle il cherche à informer le monde de la Corée de façons précise et exacte et à empêcher les médias étrangers de déformer les faits.

Yonhap emploie plus de 60 personnes dont des journalistes étrangers pour la rédaction d’articles en différentes langues. Le service d’information en langues étrangères qui nécessite d’importantes ressources humaines et matérielles est l’une des missions publiques que l’agence assure pour l’intérêt de la nation et qu’un média commercial a des difficultés à assurer.

Ses sites d’information multi-langues ont vu leur nombre mensuel de visiteurs sextupler depuis 2009. Avec plus de 14,9 millions de visites par mois, Yonhap continue à élargir son territoire dans le monde. L’agence envoie un bulletin d’information hebdomadaire en anglais baptisé «Yonhap Weekly Newsletter» à l’attention de 83 agences de presse de 70 pays du monde.

Contribution à la réunification en informant sur la Corée du Nord

L’agence de presse Yonhap contribue à la coexistence pacifique et se prépare à l’ère de la réunification en rapportant de manières rapide et exacte des nouvelles sur la Corée du Nord. Une équipe exclusivement dédiée à l’actualité nord-coréenne est en place dans le but de fournir des informations détaillées sur le pays communiste dans le pays et à l’étranger. L’équipe suit une dizaine de médias nord-coréens, dont l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) et le quotidien Rodong Sinmun, et publie des dépêches sur leurs articles. Yonhap suit également 24h sur 24 les agences de presse, les chaînes de télévision et les stations de radio nord-coréennes avant de les analyser minutieusement. En coopération avec des instituts de recherche publics spécialisés dans la Corée du Nord et dans les questions liées à l’unification, Yonhap a mis en place un portail Internet sur la Corée du Nord servant de moteur de recherche sur les informations liées à la Corée du Nord. De cette manière, l’agence cherche à mettre à la disposition du public un grand volume d’informations sur la Corée du Nord qu’elle a accumulées depuis l’acquisition en 1998 de l’agence de presse Naewoe. En partenariat avec le Comité présidentiel pour la préparation de l’unification, l’agence de presse Yonhap organise chaque année un symposium international sur l’unification de la péninsule coréenne en invitant des illustres experts de la Corée du Nord

Promotion de l’unité nationale avec des informations sur les communautés coréennes à l’étranger et la communauté multiculturelle

L’agence de presse Yonhap est à la pointe des efforts destinés à unir le peuple coréen en réunissant des nouvelles sur les Coréens à l’étranger et en créant des réseaux liés. En produisant des articles sur l’aspect multiculturel de la société coréenne, elle contribue aussi à promouvoir les droits des familles multiculturelles et à créer une cohésion sociale.

Yonhap est la seule agence de presse du pays à disposer d’un département traitant exclusivement des informations liées aux Coréens à l’étranger et aux familles multiculturelles. La société est l’opérateur du site Internet www.koreancenter.co.kr servant de pont entre les 7 millions de Coréens à l’étranger et leur pays natal. A travers le site, l’agence fournit des informations liées aux communautés coréennes à l’étranger et aux familles multiculturelles à plus de 130 médias du domaine. Yonhap organise aussi des événements internationaux avec divers groupes de Coréens à l’étranger dont la Fédération mondiale des associations des commerçants coréens à l'étranger (World-OKTA) qui compte plus de 6.600 membres à travers ses 137 antennes dans 70 pays et 16.500 membres de la prochaine génération.

Couverture pour les zones insulaires, montagneuses et frontalières

L’agence de presse Yonhap s’emploie à réduire les disparités en matière d’information entre la capitale et les autres régions du pays en affectant plus de 140 journalistes dans les provinces, le plus grand nombre parmi les médias sud-coréens. Le but est d’informer l’ensemble de la population des principaux sujets concernant tout le territoire, sans exception. Pour ce faire, des journalistes et correspondants de Yonhap sont présents sur des îles et dans des régions montagneuses et frontalières, difficiles d’accès pour les autres. L’agence envisage d’envoyer de nouveaux correspondants dans des régions comme l’île frontalière de Yeonpyeong et les îles de Woo, Chuja et Biyang, près de Jeju.

En outre, Yonhap travaille étroitement avec les collectivités locales et les médias régionaux pour s’assurer que les informations concentrées dans la capitale atteignent les autres régions qui en ont besoin afin de favoriser la bonne communication entre les régions.

Yonhap travaillera également avec des agences gouvernementales telles que le ministère de la Sécurité publique et le ministère des Océans et de la Pêche afin d’assurer une couverture complète des catastrophes et accidents majeurs.

Utilisation d’une API ouverte pour bâtir une relation gagnant-gagnant avec les petits médias

L’agence de Yonhap est en train de renforcer sa coopération avec des quotidiens régionaux, des journaux de communautés coréennes à l’étranger et d’autres médias de petite taille et cherche à soutenir leur indépendance financière. Tout d’abord, elle utilise une interface de programmation d'application (API) ouverte pour aider les petits médias locaux à améliorer leurs capacités dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). L’API ouverte est une base d’informations publique standardisée permettant d’échanger et de travailler les contenus. Quelque 14 millions de contenus ont été distribués à travers ce système.

Yonhap offre aux journaux régionaux l’accès à ses contenus et vend des photos à leur place. L’agence présente aussi des articles de ces journaux régionaux sur son site Internet et Yonhap News TV.

De même, Yonhap possède un laboratoire média qui sert de centre de recherche pour la fusion des contenus. Le laboratoire partage les résultats de ses recherches sur l’industrie des médias avec ses clients de toutes les régions du pays.