Qui sommes-nous ?
Agence clef en Corée du Sud

Qui sommes-nous ?

Hub de l’actualité sud-coréenne

L’agence de presse Yonhap, l’agence clef en Corée du Sud, fournit des informations sur les actualités sud-coréenne et internationale.

Disposant d’une grande capacité de couverture avec plus de 570 journalistes, Yonhap publie des informations impartiales et équilibrées avec une dévotion journalistique.

Ses réseaux national et international couvrent l’actualité 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365. Le champ de couverture ne se limite pas aux sujets traditionnels comme la politique, l’économie, la société, la culture et le sport mais s’étend à tous les domaines de l’actualité.

Yonhap fournit quotidiennement plus de 3.000 informations sous différents supports de communication : dépêches, photos, infographies et vidéos.

Parmi ses clients, il y a 180 médias locaux, 120 plates-formes des nouveaux médias incluant des portails Internet, 210 institutions du gouvernement et des autorités locales ainsi que 250 entreprises privées.

En tant que fenêtre sur le pays et le monde, l’agence de presse Yonhap possède des partenariats avec 83 agences de presse de 70 pays du monde entier à qui elle fournit des informations sur la péninsule coréenne.

Agence clef en Corée du Sud

La fondation de l’agence de presse Yonhap remonte à l’année 1980, avec la fusion entre différentes agences commerciales à l’échelle nationale, à savoir Dongyang, Hapdong et d’autres agences de domaines spécifiques. En décembre 1998, l’agence est rebaptisée «Yonhap News Agency».

En 2003, avec l’adoption d’une loi sur la «promotion des agences de presse», l’agence de presse Yonhap acquiert grâce à une nouvelle loi le statut particulier d’agence clef du pays et se voit attribuer une mission d’intérêt général pour la protection de la souveraineté informationnelle, le rééquilibrage régional en matière d’informations et la garantie du droit à l’information.

Avec cette mission d’intérêt général, l’agence de presse Yonhap est une entité légiférée. La Commission des agences de presse coréennes (KONAC) détient 30,77% des actions de l’agence et le reste est réparti entre des chaînes de télévision publiques (KBS et MBC) et des quotidiens de la presse papier.

Cette structure de contrôle différencie l’agence de presse Yonhap des autres agences commerciales.

Impartialité pour une vision équilibrée

Afin d’éviter le commercialisme à l’ère du déluge médiatique, l’agence de presse Yonhap s’attèle au maintien de son impartialité, ce qui lui permet de jouer un rôle important pour fournir des informations équilibrées.

Selon des statistiques établies à la fin de 2015 par le ministère de la Culture, le nombre de quotidiens de la presse papier était de 374 et celui des médias sur Internet de 5.950 en Corée du Sud. Ce nombre accru de médias crée des risques de circulation d’informations non vérifiées.

L’agence de presse Yonhap s’efforce de fournir des informations complètes et impartiales pour donner une vision équilibrée de l’actualité.

Défi de devenir une agence mondiale

Disposant de 570 journalistes à l’échelle nationale et de 60 correspondants dans les pays étrangers, l’agence de presse Yonhap maintient sa position de tête parmi les autres médias locaux.

Cependant, ces chiffres ne sont pas comparables avec ceux de ses principaux homologues d’Asie du Nord-Est. L’agence chinoise Xinhua dispose de 5.000 journalistes et 500 correspondants dans 107 pays étrangers puis l’agence japonaise Kyodo compte 1.000 journalistes locaux et 120 correspondants à l’échelle internationale.

A moyen et long termes, l’agence de presse Yonhap vise à relever le défi de devenir une agence mondiale compétitive et de faire partie des 10 plus grandes. L’extension de son réseau mondial et le renforcement de sa mission d’intérêt général, avec notamment le service en langues étrangères et les dépêches sur la Corée du Nord, seront les éléments essentiels pour l’élan de Yonhap vers le monde.

Pionnier de l’ère mobile

En fournissant chaque jour plus de 3.000 contenus sur différentes plates-formes de communication, l’agence de presse Yonhap s’efforce de garantir le droit à l’accès aux informations ainsi qu’une distribution équilibrée au sein de la société et dans les régions.

En tenant compte de la popularité croissante des appareils mobiles et des plates-formes d’information mobiles, l’agence travaille à fournir depuis plusieurs années des contenus sur mesure et optimisés qui sont immédiatement adaptables aux exigences de l’ère mobile.

Les informations vidéo adaptées aux différents supports multimédias, les dépêches sous forme de carte postale ou encore les contenus utilisant la réalité virtuelle ou les mégadonnées sont les exemples les plus représentatifs.

Les images en temps réel de grands évènements sociaux, les dépêches sous-titrées pour la chaîne d’information Yonhap News TV et les supports multimédias présentant des astuces pour la vie quotidienne font partie des efforts de l’agence de presse Yonhap pour créer des supports pour les nouveaux médias.

Numéro 3 en Corée pour son influence médiatique

Dans un sondage réalisé par une commission rattachée au ministère de la Culture et publié en janvier 2016, l’agence de presse Yonhap a été classée à la troisième place en termes d’influence médiatique parmi tous les médias sud-coréens.

En incluant sa chaîne d’information câblée, Yonhap News TV, l’agence de presse Yonhap possède une puissance médiatique de 9,9%, juste derrière la chaîne de télévision publique KBS (17,5%) et le quotidien national Chosun Ilbo (11,1).

La part des dépêches Yonhap dans le cyberespace est de 18,6%. Cela signifie que l’agence de presse Yonhap joue un rôle de leader parmi les médias présents sur Internet en Corée du Sud.